marienagy5Depuis mon arrivée en Belgique et chez Ecolo, je m’engage personnellement à inscrire notre ville comme la capitale du bien-être, durable, diversifiée, participative et solidaire.

J’ai été élue  Députée au Parlement Régional bruxellois de juin 2009 à mai 2014 et plus particulièrement sur les thèmes du logement et de l’Aménagement du territoire. J’ai présidé la Commission Aménagement du territoire du Parlement Régional .

J’exerce aussi au niveau local en tant que chef de groupe et Conseillère communale à la Ville de Bruxelles et je suis membre du Conseil de Police de la Zone de Bruxelles-Capitale-Ixelles.

Portrait

Je suis née à Bogota d’un père hongrois et d’une mère colombienne. J’y ai passé toute mon enfance et c’est en 1974 que je suis arrivée en Belgique pour y suivre des études en sociologie à l’UCL. Je suis la maman de deux jeunes adultes porteurs de leurs racines et dont je suis très fière.qui représentent pour moi une source de bonheur et d’ancrage dans la vie, je partage les rêves et difficultés de leur génération. J’habite avec mon compagnon dans le cœur de Bruxelles dans un projet écologique de réaffectation d’une ancienne imprimerie. Nous avons fait ce choix écologique en toute simplicité avec toiture verte, panneaux solaires, petit potager, compostage à 500 mètres de la Grand Place dans un quartier vivant et avec des habitants de toutes conditions et de toutes provenances. 

En 1977, j’ai acquis la nationalité belge et commencé ma carrière professionnelle au CUNIC à Charleroi où j’étais chargée de mission dans les matières audiovisuelles. Je suis ensuite devenue fonctionnaire à l’administration des Affaires sociales au service d’études et de statistiques.

Engagement personnel et professionnel

En 1982, j’ai rejoint ECOLO et sept ans plus tard, je me suis présentée en tête de liste aux élections régionales bruxelloises. Elue, je suis devenue présidente du groupe ECOLO au Conseil de la Région de Bruxelles-Capitale. J’y ai assumé cette fonction pendant 2 législatures, de 1989 à 1999. Ce fut une aventure personnelle et collective passionnante puisque ce fut la création de la Région bruxelloise : tout était à faire et avec le groupe Ecolo du parlement nous avons participé avec enthousiasme et créativité à ses 10 premières années de la Région.

Durant mon travail au Conseil de la Région de Bruxelles-Capitale (CRB) mes matières de prédilection ont été l’urbanisme et l’aménagement du territoire ainsi que l’environnement et la mobilité. Arrivée en Belgique à la fin des grands travaux urbanistiques qui allaient complètement bouleverser Bruxelles et provoquer l’exode des habitants vers la périphérie, je me suis tout de suite passionnée pour le combat destiné à rendre cette ville vivable. Je suis devenue membre effective de la Commission urbanisme du CRB et animatrice de la Commission urbanisme d’ECOLO.

Devenue membre du Parlement de la Communauté française sous la législature 1995-1999, je me suis penchée sur les matières culturelles, audiovisuelles, d’aide à la presse et au cinéma.

Au Sénat 1999-2003

De 1999 à 2003, élue Sénatrice, J’ai assumé également la fonction de présidente de groupe.
Membre effective de la Commission de l’Intérieur, J’y ai apporté l­e débat sur le droit de vote des étrangers en déposant une proposition de loi qui a inspiré la législation actuelle. Désignée rapporteuse pour le « rapport sur la politique gouvernementale à l’égard de l’immigration », j’ai suivi de près la procédure de régularisation des sans-papiers, matières qui me tiennent à cœur et sur lesquelles je travaille en collaboration avec le monde associatif. De par mon histoire je me sens particulièrement concernée par ces questions. Mon souci est de montrer que dans le monde globalisé dans lequel nous vivons, l’immigration est une donnée importante qui apporte de la richesse humaine et économique, même si elle doit aussi faire l’objet de politiques adéquates pour répondre aux défis qu’elle pose.Je suis également la mise en place de la réforme de la police intégrée à deux niveaux.

J’ai co-signé la proposition de loi sur la dépénalisation de l’euthanasie et j’ai participé très activement aux débats. Aujourd’hui, 10 ans après, je constate l’importance de cet acquis pour la Belgique, regardez le film « Amour » de Peter Handke et vous verrez que cette situation là ne se passerait sans doute pas de la même manière ici. 

En mars 2001, je suis devenue membre suppléante à la Convention pour l’avenir de l’Europe où je me suis beaucoup investie sur les questions liées à l’Europe sociale et à l’espace de sécurité et de liberté. L’Europe, mon utopie ! La paix dans les pays qui la composent est une réalité inimaginable pour la génération de mon père ou de mon grand père (que je n’ai pas connu) hongrois. Je voudrais communiquer mon enthousiasme et je dois reconnaître que les options de l’Union aujourd’hui ne m’aident pas. 

Ayant gardé une oreille attentive à la situation en Colombie où une partie de ma famille réside toujours, j’entretiens des contacts réguliers avec la communauté latino-américaine à Bruxelles et je me mobilise régulièrement en collaboration avec les ONG pour sensibiliser notre Gouvernement sur la situation politique de ce pays. J’ai multiplié les interventions pour mettre la pression sur le gouvernement Colombien contre la politique des enlèvements qui y sévit et pour soutenir Ingrid Betancourt lors de son enlèvement par les FARC en février 2002. J’anime également le groupe Ecolo-Latino à la Régionale de Bruxelles. Je retourne régulièrement en Colombie.

Chambre des Représentants 2003-2007

Le 18 mai 2003, je suis élue députée à la Chambre des Représentants où je suis les matières justice, intérieur et infrastructure. D’une façon générale, je m’engage pour une société plus juste, plus solidaire, respectueuse de l’égalité des droits et soucieuse de son environnement. Mes combats ont été l’accès à la justice, la lutte contre l’extrême droite et le bruit des avions.  J’ai voté aussi la loi autorisant le mariage entre personnes du même sexe et celui de l’adoption par des couples du même sexe. 

Ville de Bruxelles 2006 et 2012

En octobre 2006 et 2012, je suis est élue Conseillère Communale à deux reprises. Depuis, je suis chef de groupe à la Ville de Bruxelles pour Ecolo-Groen. Depuis 2012, je suis également devenue membre du conseil de police et administratrice du Centre Culturelle des Riches-Claires. A titre privé, je suis également membre du GRACQ, association des cyclistes quotidiens.

Parlement de la Région Bruxelles capitale

De 2009 à 2014, je siège de nouveau au Parlement bruxellois, où j’occupe la fonction de Présidente de la Commission de l’Aménagement du Territoire et de l’Urbanisme : j’y anime des débats sur l’avenir des grands projets pour notre Région : la place de l’emploi à Bruxelles,  le quartier Européen, l’avenir du Canal, la maîtrise de Néo ou l’implantation de la méga prison à Haren sans oublier le devenir du Palais de Justice (où je veux que la justice reste) et du Conservatoire de Musique, qui va enfin être rénové !

Chez moi

Après avoir vécu pendant 12 années à Watermael-Boitsfort, nous avons décidé  avec ma famille de venir vivre au centre ville, le cœur de Bruxelles ! Nous avons alors reconverti un bâtiment industriel désaffecté, une ancienne imprimerie, dans le cadre d’un achat collectif. Il s’agissait pour nous d’un choix politique, écologique et de qualité de vie. Nous avons alors recyclé une ancienne imprimerie en l’inscrivant dans une dimension de développement durable. Cliquez ici pour en savoir plus sur mon chez moi.

Mes favoris

J’aime voyager en Colombie, en Italie, en France en Espagne aux Etats Unis et au Canada. Mais ailleurs aussi. J’aime bien parler avec les gens et essayer de m’imprégner de leur vie. J’aime la cuisine italienne et ses merveilleux produits de base: huile d’olive, tomates, aubergines. J’adore la cuisine colombienne simple et variée: les poissons, le mais, coriandre, l’avocat, les bananes plantains et les jus de fruits tropicaux frais. J’aime le chocolat, les asperges, les chicons. La bière et le vin, surtout le Bourgogne et le Brunello.

J’aime lire: Sur la route, Les Mémoires de Hadrien, Delirio, Jules et Jim et la Tâche pour donner quelques exemples. Mais aussi Gabriel Garcia Marquez, Eduardo Galeano, Alejo Carpentier, Toni Morrison.

J’aime aussi le cinéma, l’opéra, chanson française, Juan-Manuel Serrat, le « vallenato », le jazz.

J’aime le vélo, la marche, le jogging, nager.