Le budget 2016 de la Ville de Bruxelles: grands projets avant tout.

 

Lors de notre dernier conseil communal de l’année 2015, le Collège PS/MR nous a présenté le budget de la Ville pour 2016, notre groupe Ecolo-Groen est intervenu par la voix de Bart Dhondt, conseiller communal. La Ville reste, avec son budget de 758 millions d’euros en équilibre, un pouvoir public qui a une réelle capacité d’action. Cela rend d’autant plus important pour moi de savoir quelles sont les priorités. Et dans ce budget 2016, il y a des investissements importants pour des écoles (notamment le complexe néerlandophone de Mutsaard qui va être construit et permettra de dégager le complexe Pagodes pour l’enseignement francophone) et les crèches. Ils représentant 36% des investissements de la Ville et sont subsidiés. A côté de cela les priorités d’investissements vont aux « grands travaux » 6,5 millions (dont 1,5 de subsides) pour les aménagements des Grands Boulevards (en plus faut-il le rappeler des 20 millions inscrits à Beliris, fonds fédéral pour le rôle de capitale de la Région bruxelloise). 15 millions pour les « infrastructures sportives » et quand on « gratte » il s’agit de 12 millions pour la consolidation de la « société de construction des parkings du parking C », une forme assez particulière de sport ! Cette année, l’achat d’un nouveau bâtiment pour la zone de Police de Bruxelles-Capitale-Ixelles s’élève à 27,5 millions d’euros, il s’agit de l’ancien bâtiment Dexia près de l’ancienne Cité Administrative de l’Etat. Selon les estimations actuelles il faudra au moins 85 millions de travaux et 10 millions d’études et honoraires. Une somme rondelette pour un bâtiment qui devrait être payé par la zone de police et dont le coût serait alors partagé avec la Commune d’Ixelles.  Beaucoup de questions autour de cet achat, j’aurai l’occasion d’y revenir. Autre dépenses 800.000 euros pour le réaménagement de la rue Neuve, du pourtour de la Bourse et de la rue du Midi, avec un subside. Autre rénovation d’immeuble financé par la Ville, celui du MAD, le Centre de la Mode et du Design, qui sera terminé cette année, place du Nouveau Marché aux Grains. Les nouveaux contrats de quartiers « durables », place Bockstael et celui du quartier Jonction, ainsi que ceux qui touchent à leur fin mais dont les travaux vont commencer, comme celui du Jardin aux Fleurs, bénéficient  d’un investissement de 11 millions. Enfin le « BeerTempel »  est inscrit pour 2,5 millions auxquels s’ajoutent environ 200.000 euros pour « une cellule d’accompagnement ».   Au total les investissements de la Ville s’élèvent à 137 millions pour 2016 dont 40 millions proviennent des subsides. La conclusion du débat est qu’effectivement les « grands investissement » mobilisent fort cette majorité PS/MR. Avec des oublis ou des retards dans des politiques de « proximité » dans les quartiers (la ferme Ten Bels à Neder-Over-Hembeek ou le réaménagement du Parc Meudon, par exemple) ou encore, pas un mot sur le choix de la Ville de décentraliser ou non son administration, qui devrait quitter le Centre Monnaie, et pas encore de décision sur sa relocalisation, malgré les informations insistantes sur son choix du futur  bâtiment prévu à la place  du « Parking 58 ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *