Palais de Justice: veut-on avoir le plus grand chancre du monde à Bruxelles ?

Ce mardi 10 mars la Commission de Concertation de la Ville de Bruxelles devait examiner la demande de permis d’urbanisme introduit par la société Regent Invest (Jaspers) pour construire un immeuble de 35.000 m² destiné à devenir « le nouveau » Palais de Justice. Cet immeuble se situerait sur l’ilot en face du Palais de Justice (qu’on qualifie déjà d’ancien).

Le troc PS/Spa – MR/OpenVld piétonnier contre mini-ring et parkings!

Il n’est pas courant d’avoir une mobilisation aussi importante au Conseil Communal de la Ville de Bruxelles. Ce 1er décembre plus de 200 personnes étaient là pour mobilisées contre le Plan Communal de Mobilité qui été proposé par le Collège PS/MR/OpenVld/Spa et qui comporte la création de 4 parkings dont celui très contesté de la Place du Jeu de Balle.

Le canal enfin une vision ? Une vraie ?

Entendre depuis presque deux ans Alexandre Chemetoff présenter le « plan canal » c’est assister à une compréhension et à l’éclosion d’une vision de plus en plus précise de cette partie stratégique de la ville. Lors des premières présentations, on pouvait se demander où il voulait en venir. Il a reçu une mission du Gouvernement bruxellois, et au départ sa vision portait essentiellement sur le fait de trouver des espaces pour construire du logement. Petit à petit, la mixité, le rôle économique, la confrontation avec les entreprises installées le long de la voie d’eau, l’ont amené à une vision plus complexe.

Nouvelle enquête publique sur la prison à Haren après les cafouillages

L’enquête publique pour la méga-prison de Haren lancée le 30 mai cumulait toutes les tares du projet: manque d’information et de transparence inacceptable. Heureusement, suite à une interpellation au conseil communal, le Bourgmestre a partagé cet avis et a demandé de recommencer l’enquête publique avec des corrections importantes.

Un financement public pour les multinationales de la bière ?

La Ville de Bruxelles veut créer un beertemple dans le bâtiment classé de la Bourse. L’importance de l’investissement public prévu, à hauteur de 80% et de 24 millions d’euros, ne peut servir à faire la part belle aux intérêts commerciaux de grands groupes brassicoles multinationaux aux dépens des brasseries artisanales et de l’horeca spécialisé dans la vente de ces bières.