Se rassembler: une urgence pour les bruxellois

Il importe de prendre la mesure de la situation après les attentats du 22 mars. En effet alors que la Belgique et Bruxelles doivent faire face à des évènements qui les avaient épargné jusqu’ici, mais que d’autres villes partout dans le monde ont connu, le spectacle d’institutions dépassées est dérangeant. Je pense à la gestion de la sécurité et en particulier aux mesures concernant le métro, ou la gestion des manifestations à la Bourse ou à Moleenbeek, Je ne suis pas fan de critiquer les « politiques » et pour cause, j’ai voué mon travail à la politique, que je considère au sens noble du terme. Pourtant aujourd’hui j’ai envie de dire halte, reprenons-nous, soyons plus professionnels et surtout ne perdons pas de vue nos valeurs: l’égalité, la liberté et la justice. Paris et New York veulent bien aider Bruxelles a surmonter cette situation difficile. Je dis bravo! Je dis aussi les citoyens bruxellois dans son ensemble, les représentants politiques, les institutions doivent trouver un terrain d’action commun, une alliance commune pour retrouver la sécurité et le bon vivre dans notre ville. Il importe de se rassembler, de calmer le jeu, de reconnaître qu’il nous faudra beaucoup d’énergie pour faire face à la décennie qui vient: il y a un problème avec les combattants islamiques, il y a une énorme difficulté internationale, la méfiance va s’installer et des loups sont déjà là à l’affut, notre économie va souffrir. Bruxelles vit de ses commerces, services, hôtels. Reprendre de la hauteur et lancer un message d’espoir pour nos habitants et pour les visiteurs. Ne pas avoir peur et construire l’avenir ensemble: êtes vous partants?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *